C’est un véritable boom historique que connait depuis peu le marché de l’art en ligne : selon l’assureur Hiscox, qui a fourni sur ce sujet une passionnante enquête, le marché atteint, en 2017, 4,22 milliards de dollars, soit une hausse d’environ 12%. On note aussi que les acheteurs d’art n’en sont souvent pas à leur coup d’essai et qu’ils renouvellent volontiers leur expérience en ligne, souvent via des sites très spécialisés, par exemple en art tribal comme le petit nouveau artskop. Quelles sont les raisons d’un tel engouement ?

Deux catégories de galeries en ligne

On distingue deux catégories de galeries d’art en ligne : les grandes salles de vente qui mettent en ligne leur collection et permettent aux acquéreurs de renchérir depuis leur domicile ; et les galeries d’art spécialisées, sans référence physique, exclusivement conçues pour la vente en ligne.

Les grands acteurs des ventes aux enchères trustent de loin le marché : Christie’s, Sotheby’s et Heritage Auction représentent à elles seules 19% du marché de l’art en ligne.

Les raisons de ce succès ? La confiance qu’un grand nom de référence va communiquer aux internautes, mais aussi une politique de transparence sur les prix ; dans un secteur ou la transparence ne règne pas en maître, les tarifs indiqués d’une façon claire sont un vrai gage d’engagement pour les internautes.

Une autre raison qu’on peut avancer est l’attention particulière que ces grandes maisons portent à leur communication on line : les sites sont des modèles du genre, léchés, graphiques, simples d’accès même pour les amateurs d’art débutants. Faciles d’accès et d’utilisation, ils sont particulièrement incitatifs à l’achat.

Dans un autre registre, les galeries exclusivement en ligne sans espace physique dédié tirent de plus en plus leur épingle du jeu : on note parmi ces acteurs une émergence intéressante de l’art africain, et plus particulièrement de l’art tribal.

Mises en ligne par des spécialistes maitrisant parfaitement leur secteur de marché, les galeries en ligne très spécialisées ont peu à peu gagné la confiance des amateurs. Un projet qui n’était pas gagné d’avance, face à ce public érudit et exigeant.

Zoom sur les galeries en ligne d’art tribal

Pourquoi l’art tribal se prête-t-il spécifiquement à l’achat d’art en ligne ? Peut-être grâce au graphisme accessible et (en apparence) simple des œuvres mises en ligne, qui les rendent faciles à photographier et rapidement accessibles à tous les amateurs.

En effet, les œuvres d’art tribal se caractérisent par des données bien spécifiques, que l’on retrouve d’une ethnie à l’autre, et qui distinguent cet art de tous les autres.

Expression outrée, traits très marqués, les œuvres d’art tribal sont en général assez « brutes » d’apparence, et peuvent presque sembler naïves à nos sociétés occidentales.

Fruits de traditions ancestrales, elles ont traversé les époques, et le secret de leur réalisation se transmet de génération en génération. D’où une apparente simplicité, derrière laquelle se cache un travail d’artiste d’une finesse et d’une patience inouïe.

Cette simplicité de forme permet une mise en ligne relativement simple aux galeristes d’art, qui peuvent donc concentrer leur communication sur le rédactionnel par exemple, faire de leur site une référence dans leur spécialité par des articles fouillés, et axer leur travail sur le graphisme du site.

Mais elle permet également aux visiteurs de la galerie de s’assurer d’un seul coup d’œil de l’intérêt que va représenter pour eux telle ou telle œuvre.