Découvrir et comprendre l’art numérique

art numérique

Publié le : 13 novembre 20207 mins de lecture

L’art numérique se constitue d’un ensemble de catégories de créations qui utilisent les spécificités des dispositifs et du langage numériques. Désormais, cette discipline novatrice est sur le point de se transformer en véritable courant artistique. Il convient alors de comprendre cet art virtuel.   

Zoom sur l’art numérique ou virtuel

L’art numérique ou virtuel réunit différents outils de créations relevant du langage numérique. Depuis les années 1960, celui-ci parvient à devenir un art à part entière. Cet art comprend un certain nombre de caractéristiques différentes comme l’art interactif, l’art génératif, l’art audiovisuel, la réalité augmentée et la réalité virtuelle. Sans oublier l’émergence de l’art robotique, la présence du Net-art et de la photographie numérique.

L’intégration de l’intelligence et de la vie artificielles dans les œuvres virtuels connaît un essor spectaculaire. Elle donne accès à de nouveaux horizons. Au théâtre, l’utilisation d’une scène des interfaces permet l’ouverture du jeu des acteurs à des interactions avec des personnages virtuels qui s’administrent par un programme d’intelligence artificielle et de vie artificielle. Cliquez sur www.artinternet.fr/ pour en savoir plus.    

Les environnements numériques nés de l’interactivité

L’environnement interactif constitue un cadre spécifique regroupant et impliquant le public pendant une observation critique. Son implication physique produit des effets au niveau des créations. Cet environnement se sert des capteurs permettant d’interpréter les sens, la morphologie et les gestes du spectateur. Ces facteurs émanent du spectateur sont à requérir et analyser afin de parvenir à une matrice créative renseignant et régénérant le milieu qui l’entoure. En s’inspirant du monde de la réalité augmentée ou réalité virtuelle, les créateurs peuvent utiliser des outils de créations, pour créer des concepts oniriques et des conditions complexes.

La naissance de l’art numérique résulte des expériences artistiques qui explorent des médiums, venant des technologies innovantes vidéo, informatique, dessin numérique, holographie, procédés numériques, etc. Cet art virtuel témoigne des créations ayant des caractéristiques communes : l’importance conférée aux dimensions spatiales et temporelles, les notions de multisensorialité et d’interactivité. Le milieu virtuel conçu par ces créateurs devient l’espace dédié à une expérimentation sensorielle, au jeu formel et aux questions sur la réalité dans laquelle le participant est partie prenante.

Les principes fondamentaux du processus de création numérique

La générativité et l’interactivité sont les premiers principes de la démarche de la création artistique virtuelle. Elles sont essentielles pour le processus de conception numérique. La générativité sert de boucle rétroactive au milieu de laquelle se situe le sujet humain. Ces principes se présentent évidemment dans des créations où les interfaces remplissent un rôle fondamental. Des œuvres particulières comme la fiction interactive, le cinéma digital sont des facteurs perceptibles et concrets. Ce concept implique le spectateur qui participe en même temps que l’acteur ou le personnage d’une fiction lors de la projection du film en home cinéma ou en salle. L’interactivité qui se lie à l’œuvre numérique peut solliciter l’intégration de la vie artificielle et l’intelligence artificielle. Outil de création innovant, celle-ci donne la possibilité aux acteurs ou comédiens professionnels de découvrir de nouvelles perspectives comme ils sont incités à jouer davantage avec des paysages virtuels, des objets ou des acteurs issus de la création virtuelle.

Ainsi, l’art numérique ou virtuel permet de solliciter la participation active des spectateurs. Il est donc efficace pour partager des astuces numériques. Cela passe généralement par la stimulation de leur fonction respiratoire, de leurs sens auditifs et visuels, par la modification de leurs repères spatiaux et temporels. Cette installation est susceptible de produire une nouvelle sensibilité spatiale, une nouvelle conscience du temps, et d’aiguiser leur sensibilité émotionnelle. Avec la générativité, l’interactivité constitue la condition fondamentale d’un langage numérique qui se trouve aux antipodes d’une création contemplative. La dimension ludique constitue le fondement d’une réflexion passant par la modification de leurs modes de perception de la réalité. La plupart des œuvres d’art virtuel présentées sont des œuvres récentes qui se réadaptent pour l’exposition.

Les outils inhérents à l’art virtuel

L’art numérique est fait au moyen des outils ou des dispositifs numériques. Il se rapporte à toute forme de conception où la technologie innovante prédomine amplement. En effet, les créations virtuelles se réalisent avec des supports numériques. L’art virtuel a commencé à prendre un essor prodigieux particulièrement avec l’apparition des musiques électroniques. Il concerne également la littérature, le cinéma et la vidéo. Celui-ci permet d’établir une interactivité avec le spectateur, à l’aide d’un monde en réalité augmentée ou virtuelle.

L’art virtuel intègre en général les procédés existants et évoluant en permanence. Ceux-ci sont constitués des logiciels et matériels à la base. Certains amateurs réalisent leurs propres outils, ou font appel à des ingénieurs informaticiens. Ensuite, les outils de création virtuelle disponibles sur le marché offrent la possibilité aux artistes ou créateurs de l’art virtuel de mettre en œuvre des formules toutes faites, afin de faire la création vidéo et sonore interactive. Dorénavant, il est possible de réaliser des traitements en temps réel de vidéos, graphiques, flux sonores, avec des outils performants d’art numérique.

 

Plan du site