Vous possédez des tableaux ou des sculptures mais vous en ignorez la valeur ? Pour vous-même ou si vous souhaitez assurer vos biens correctement, vous cherchez à faire estimer votre collection. Quels moyens sont à votre disposition pour faire une estimation d’œuvre d’art gratuite ? Voici un aperçu exhaustif du top 5 des solutions à votre problématique.

Comment bien choisir son expert ?

– Internet se présente comme le moyen le plus rapide mais pas forcément le plus simple.

– Courtiers : leur estimation d’œuvre d’art gratuite est faite immédiatement. Ils sont susceptibles d’acheter votre bien le jour même  

– Galeristes : ils font un examen de vos œuvres d’art soit d’après photo, soit en faisant mesurer l’objet par des experts dans leurs locaux.

– Commissaires-priseurs: ils procèdent à un examen approfondi de vos articles de collection dès lors que vous les leur apportez.

– Antiquaires: souvent collectionneurs eux-mêmes, ils évaluent vos possessions même en mauvais état grâce à leurs ateliers de restauration.

Pour faire expertiser gratuitement vos œuvres d’art, rendez-vous sur le site barnies.fr/.

Démarches à faire suivant la solution retenue :

Internetest séduisant dans le sens où l’estimation d’œuvre d’artpeut être effectuée sans vous déplacer. Les sites vous proposent une évaluation par le biais de photos de la pièce à expertiser accompagnées des justificatifs permettant son authentification. La solution en ligne vous oblige à respecter des critères précis pour ne pas fausser les résultats des spécialistes. Les photos sont soumises à un certain format avec des contraintes de luminosité et d’angle de prise de vue. Photographier la signature et fournir les certificats d’authenticité s’avère indispensable. Ces mesures sont incontournables pour vous assurer un calcul au plus près de la réalité du marché. Les courtiers ont une grande habitude de l’estimation d’œuvre d’art. Ils se rendent chez vous, ce qui est pratique lorsqu’on possède des œuvres volumineuses. Leur métier est de fixer un prix d’achat établi en fonction la cote de l’artiste. Si votre objet fait partie de peintures ou sculptures recherchées, le montant proposé peut s’avérer supérieur au cours du marché de l’art. Le courtier se déplace gratuitement partout en France et procède à une étude basée sur des ouvrages semblables récemment vendus. Disposant d’une grande latitude, il peut se porter acquéreur immédiatement et sans commission. Les galeristes, comme l’ensemble des professionnels, sont tout aussi qualifiés pour donner un avis éclairé sur vos œuvres d’art. Ils exécutent une étude personnalisée et vous font une offre immédiate pour racheter votre bien. Le paiement intervient immédiatement. Les commissaires-priseurstravaillent dans des salles de ventes et pèsent quotidiennement la valeur de toutes sortes de tableaux et sculptures destinés à être vendus aux enchères. Ils ont l’habitude des cours du marché de l’art et disposent des techniques des laboratoires pour une meilleure expertise. Les antiquairesont une grande habitude de la restauration. Cette compétence les amène à connaître l’origine exacte des objets, leur nature ainsi que leur composition. Leur évaluation tient compte des frais éventuels de restauration.

Évaluation d’un bien artistique en vue de le faire assurer

Il existe deux types d’assurances pour les objets d’art : la valeur déclarée et la valeur agréée. Pour la valeur déclarée, l’assuré doit pouvoir démontrer la valeur de son objet d’art de façon irréfutable, sachant que l’assurance mandate un expert. Celui-ci contrôlera la véracité des chiffres avancés par l’assuré. C’est une possible source de conflits quant à l’indemnisation accordée en cas de sinistre. Une collection d’art contemporain, sujette à spéculation devra préférablement être assurée en valeur déclarée. Le montant de l’assurance fera l’objet d’une mise à jour à chaque échéance pour coller à l’évolution du cours des œuvres de l’artiste. La valeur agréée quant à elle est établie d’un commun accord à la signature du contrat entre les deux parties. Une expertise fixe le montant de l’œuvre en prenant en compte sa rareté, le prestige de l’artiste ou son histoire. Ce type de contrat s’applique parfaitement à des œuvres anciennes qui ne se déprécient pas.

Vous disposez maintenant de toutes les astuces pour faire une estimation d’œuvre d’art gratuite. N’hésitez pas à faire appel à un expert !