Le processus de fabrication d’un vitrail

fabrication d'un vitrail

Publié le : 18 octobre 20194 mins de lecture

Le vitrail est une composition de diverses pièces de verre colorées, prédécoupées suivant un schéma bien précis. Pour obtenir des vitraux colorés, on additionne de sels métalliques au cours de leur fabrication. Si vous lisez cet article, vous aurez des informations sur les différentes étapes de la fabrication des vitraux et les matériaux utilisés.

Les étapes pour commencer

Tout d’abord, vous devez choisir le motif qui correspond à votre projet. Essayez d’apporter des réponses aux questions suivantes. Quel est le nombre de verres nécessaire pour constituer le motif ? Est-ce que vous devez souder ou découper plusieurs pièces ? En ce qui concerne la fourniture vitrail, vous pouvez choisir entre les feuilles de type opalescent ou celles de type cathédral. Vous prenez en compte la couleur, le degré de transparence et la texture. La dimension de la petite feuille est d’environ 30 cm sur 30 cm et celle de la plus grande feuille est quatre fois plus. Certaines enseignes vous accordent des réductions de prix pour l’achat d’un matériel vitrail occasion. Cela dit, vous devez disposer des équipements nécessaires tels que le coupe-verre, les pinces, le fer et le fil à souder, la meuleuse. Le coupe-verre stylo est conseillé pour les débutants, ce type permet de mieux contrôler l’opération de coupe. Il est à noter que briser la glace nécessite l’usage d’un équipement spécial comme une pince grozier. Pour détacher les morceaux de glace, il vous faut une pince à filer. Si vous n’avez pas assez de force pour exercer la pression nécessaire pour découper un verre épais, le coupe-verre pistolet est conseillé. Vous pouvez cliquer sur matériel vitraux pour avoir plus d’informations sur les matériaux indispensables pour faire un vitrail.

La préparation du modèle

 Sur un morceau de papier, vous commencez à dessiner, copier ou imprimer votre motif, en choisissant les dimensions voulues. Vous placez par la suite le modèle sous le verre et vous tracez le contour à l’aide d’un marqueur permanent fin ou d’un stylo noir spécial. Par la suite, vous coupez votre verre. Une fois vous découpez la pièce, vous limez les rebords. Vous couvrez les bords de verre à l’aide d’une feuille de cuivre de 5,50 mm d’épaisseur. Finalement, vous soudez votre verre, en fixant les pièces les unes aux autres.

Des conseils pour bien finir votre vitrail

 À vrai dire, la qualité de votre vitrail dépend de chaque matériel vitrail que vous utilisez. Pourtant, des recommandations sont nécessaires pour apporter la finition nécessaire à votre création. Si vous êtes débutant, il faut faire attention aux espaces entre les pièces. Pour cela, vous remplissez les trous entre les pièces à l’aide de la soudure au cuivre. Dans la mesure du possible, vous évitez les risques au moment de la coupe. Pratiquement, la qualité de votre coupe dépend essentiellement de la manière dont vous tenez le coupe-verre et la pression que vous exercez. Pour éviter les problèmes au cours de la soudure, vous devez atteindre la température correcte et respecter la dimension de la pointe du fer à souder.

Plan du site